Les témoignages de celles et ceux qui vivent Nouvelles Voies

Benjamin, Boris, Carine, Laurence, Marion, Sandrine, Wafae, 7 des 50 participant.e.s du programme, partagent devant la caméra leur témoignage sur ce que Nouvelles Voies leur apporte cette année.

« Ce qui s’est passé, c’est que j’avais un décalage de plus en plus important entre mon activité professionnelle et mon mode de vie »

Laurence

 

« C’est pas simple de changer de vie professionnelle et j’avais ce sentiment qu’il fallait que je sois accompagnée »

Marion

« J’aimerais bien avancer plus vite, mais j’avance clairement plus vite grâce à l’accompagnement »

Benjamin

 

« Je pense que je voulais me donner du temps, vraiment ! J’ai tellement eu l’impression d’avoir un parcours de non-choix, que là je me suis dit, pour choisir on a besoin aussi de temps, comme une transition justement »

Wafae

« Vu l’urgence qu’il y a, je pense qu’il faut que l’on passe de l’individuel au collectif »

Carine

 

“Après dix-sept ans dans l’industrie pharmaceutique, entre le management et la stratégie d’entreprise qui ne me convenaient plus, un certain épuisement professionnel et le début de ma transition personnelle, les deux dernières années ont été difficiles, en 2019 j’ai dit stop !  Quand j’ai arrêté de travailler, c’était la feuille blanche. J’ai pu participer au parcours Co-Naissances pour poser les briques afin de mieux me connaître. J’ai ensuite cherché une formation en économie sociale et solidaire, et j’ai lu dans le Magazine Agir à Lyon que l’Institut Transitions se lançait : ça a été un vrai déclic, je l’ai vécu comme un alignement des planètes pour trois raisons. La première, ça proposait un socle de connaissances synthétiques et condensées. La deuxième, c’est la communauté : ça m’a fait un bien fou de me retrouver avec une promo de personnes qui viennent de tous horizons qui partagent des valeurs communes. Je me sentais comprise. Et enfin, l’accompagnement tout du long. Je me suis sentie tout de suite en confiance, on nous a dit “Allez-y, faites ce qui vous porte” et les arrières sont assurés car l’équipe pédagogique est là pour nous accompagner et nous recadrer si besoin. Alors que je me voyais animatrice de tiers-lieux, après ces mois de réflexion et de recherche, aujourd’hui je doute que ça me corresponde. J’explore maintenant la posture d’accompagnement des personnes à la création de tiers-lieux dans la pépinière d’Anciela et de Bardane.”

Anne-Sophie, a suivi le parcours Nouvelles Voies 2020-2021, promotion "En disponibilité" (en journée)

“J’ai abandonné le costume que j’avais avant ! J’étais cadre sup’, responsable achat à cinquante heures par semaine. J’ai connu une grande lassitude, une perte de sens et d’envie sur les trois dernières années, en parallèle de mes transitions personnelles sur les questions de consommation et d’alimentation. Le déclic, ça a été la fin de mon dernier contrat salarié en même temps que ma rencontre avec l’Institut Transitions. J’ai senti qu’autre chose était possible et que l’Institut m’offrait le véhicule parfait pour me projeter dans cet avenir que je désirais mais que j’avais du mal à identifier. J’aime bien penser à Nouvelles Voies comme un accélérateur de prise de conscience, c’est comme un Space Mountain de la transition. Aujourd’hui, je travaille sur les enjeux de solidarité, en lien avec les femmes. Mon projet, le Cocon Solidaire, est né de la recherche de sujet pour mon mémoire dans le cadre de la formation ! La mission du Cocon Solidaire, c’est de favoriser un environnement propice à l’émancipation des femmes confrontées à la solitude. Pour nous, ça passe par le vivre-ensemble : à terme, nous aimerions avoir un tiers-lieu et de l’habitat partagé”.

Déborah, a suivi le parcours Nouvelles Voies 2020-2021, promotion "En disponibilité" (en journée)

“J’étais cheffe de projet en efficacité énergétique des bâtiments en bureau d’études. Je me sentais assez peu utile dans ce métier car je ne voyais pas le résultat de mon engagement, alors même que je travaillais dans la transition énergétique. On créait des bâtiments neufs qui rognaient sur des terres agricoles. On a même construit parfois en détruisant des bâtiments récents ! Ça a été long de quitter mon emploi, cela m’a pris quelques années avant de franchir le pas. J’ai été accompagnée par une conseillère en évolution de vie pro de l’Apec, qui m’a permis d’identifier trois sujets qui me faisaient vibrer : habitat participatif, économie circulaire-zéro-déchet et alimentation durable. J’ai cherché une formation, et en découvrant Nouvelles Voies, j’ai vu la possibilité de prendre un vrai temps pour réfléchir à ce vers quoi je voulais aller. Ça m’a donné un cadre. C’est un parcours à la fois théorique avec des cours, un mémoire, et pratique avec les missions de terrain qui me permettaient de tester des choses ! J’ai pu faire une mission avec VRAC, ça m’a permis de voir le fonctionnement d’une association, voir de près les missions des salariés… J’ai travaillé sur le plaidoyer pour une alimentation de qualité à des prix compétitifs, pour des publics aux revenus modestes. Et j’ai été embauchée par VRAC sur un poste de coordinatrice de groupements d’achat ! Je suis vraiment super contente de ce bel alignement des planètes.”

Coralie, a suivi le parcours Nouvelles Voies 2020-2021, promotion "En disponibilité" (en journée)

“Pour moi, le déclic a été de participer au défi Familles à énergie positive en 2014-2015. J’avais du temps à y consacrer et cela m’a permis d’entrer en contact avec le milieu écolo. Je me suis vite beaucoup engagée, j’ai même été élue écolo dans ma ville, à Vénissieux. J’avais envie d’agir ! Je n’ai pas pu faire ce que je voulais au niveau politique, mais côté perso, j’ai pu m’engager dans un jardin partagé, un atelier d’auto-réparation dans un centre social, j’ai pu creuser plein de champs de la transition. Infirmière de formation, j’avais envie d’arrêter mon métier, alors à l’issue de mon mandat je me suis demandé : maintenant, que faire au niveau professionnel ? Mon objectif avec l’Institut, c’était de faire un tour d’horizon pour savoir dans quel domaine je voulais travailler. J’ai souvent suivi des chemins conformistes, je n’ai pas entraîné ma capacité à sentir vers où j’avais envie d’aller. Ce n’est pas parce qu’on a un gros bagage dans un champ de la transition que le cursus n’est pas intéressant. On peut encore monter des marches ! Les cours qu’on reçoit, je pense que c’est du capital. Il y a bien sûr des aspects qu’on n’a pas eu le temps d’approfondir cette année, mais c’est bien possible que les petites graines plantées germent dans quelques années, et ça rouvrira un nouvel univers. Cette formation, c’est probablement un investissement dans le temps ! Aujourd’hui, j’ai un projet qui émerge : j’ai appris par hasard qu’une connaissance sur Vénissieux voulait monter une épicerie bio avec un espace café. Je voulais créer un café avec un petit bout d’épicerie, alors il y aura peut-être la possibilité de faire quelque chose ensemble !”

Sandrine, a suivi le parcours Nouvelles Voies 2020-2021, promotion "En disponibilité" (en journée)

“Avant, j’étais directeur commercial dans de grandes entreprises d’emballages de biens de très grande consommation. J’avais toujours voulu entreprendre, mais au fur et à mesure que ma conscience écologique apparaissait, je bloquais… Quand j’habitais en Inde, j’étais très choqué par la pollution liée aux emballages. Cette prise de conscience a rendu le statu quo intenable et renforcé mon envie de faire quelque chose. En rentrant en France et en arrivant à Lyon, grâce à la rencontre avec Anciela, j’ai pu m’informer et me former. Avec l’Institut Transitions, j’ai pu progresser sur mes désirs professionnels. J’ai quitté mon emploi en novembre et monté mon entreprise en décembre ! J’accompagne des dirigeants pour qu’ils puissent sortir la tête de l’eau et avoir du temps et de l’énergie pour s’informer et prendre en compte les enjeux de la transition dans les pratiques de leur entreprise. Nouvelles Voies m’aide à me sentir légitime à accompagner des acteurs engagés, pour pouvoir comprendre leur approche et les enjeux sur lesquels ils travaillent. En quittant mon emploi, j’ai négocié une prise en charge de ma formation par mon OPCO avec la validation de mes employeurs : comme quoi, il ne faut pas hésiter à en parler et à demander !”

Benjamin, a suivi le parcours Nouvelles Voies 2020-2021, promotion "En activité" (soir et samedi)

“J’ai fait des études de communication politique et publique, puis j’ai travaillé cinq ans en agence de communication. J’aimais bien mon travail au départ, je travaillais pour des ONG, des collectivités… Mais j’ai eu envie de partir, j’ai voyagé un an en Nouvelle-Zélande où je vivais en van, de manière très simple. À mon retour, j’ai travaillé dans une grande agence, pour des clients privés, c’était l’ambiance start-up avec tous les inconvénients : du chiffre, des bonus, on devait tout négocier… Ce retour a été très dur, je suis passée d’un extrême à l’autre. Beaucoup de choses se sont enchaînées avec ma prise de conscience sur l’état du monde. Je me demandais sans cesse à quoi servait mon travail, et selon moi, il n’allait pas dans le sens d’une société souhaitable. J’ai travaillé deux ans dans ces conditions. C’est pendant cette période que je me suis inscrite en parallèle en CAP cuisine. Et la deuxième année, je l’ai passée à négocier mon départ. Je suis tombée sur l’Institut par hasard, dans une conférence où intervenait Alice, une des co-fondatrices de l’Institut Transitions, sur la place du travail dans nos vies. Je me suis dit que Nouvelles Voies était exactement ce qu’il me fallait comme cadre pour me donner une année pour me poser et réfléchir. Grâce au mémoire et aux missions que j’ai pu faire dans des structures très variées, j’ai beaucoup appris, gagné en confiance en moi et en légitimité. J’ai été embauchée au réseau national de VRAC, avant même la fin de la formation, en tant que chargée de communication et relations publiques. C’est une très belle suite !”

Elsa, a suivi le parcours Nouvelles Voies 2020-2021, promotion "En disponibilité" (en journée)

“J’ai toujours été sensible à l’écologie, mais on n’en parlait pas trop, les informations n’étaient pas tellement disponibles. En 2013, j’ai commencé à mettre en place des actions chez moi au niveau des déchets, de la consommation… On ne trouvait pas autant d’alternatives à l’époque ! J’ai suivi le MOOC “Devenir entrepreneur du changement” de Ticket for Change 2015-2016. Juste après, je me suis retrouvée à travailler dans le secteur de l’appareillage auditif – où je travaille toujours. C’est un secteur qui a une vraie utilité, mais je me suis dit qu’il y avait des choses à faire différemment. Je savais où je voulais aller, mais je ne savais pas bien comment m’y prendre. J’ai découvert Nouvelles Voies, j’ai décidé de me lancer et ça m’a aidée car j’ai pu être formée et accompagnée par des spécialistes du secteur de la transition. Je me sens plus légitime maintenant. J’avais d’abord envie de faire bouger mon entreprise sur le côté recyclage, car c’était ce qui était le plus visible. Au fur et à mesure, en me renseignant et grâce à Nouvelles Voies, je me suis rendu compte d’enjeux plus vastes. J’ai envie de mettre ces sujets en discussion au sein de l’entreprise et faire bouger l’environnement global. J’ai maintenant des clefs, je me sens plus solide pour entraîner l’action. Une année de Nouvelles Voies, c’est très dense mais très riche : être en formation et toujours en poste, ça demande bien sûr de la motivation, mais on est largement récompensés en termes de connaissances et compétences acquises, de rencontres, c’est génial !”

Chloé, a suivi le parcours Nouvelles Voies 2020-2021, promotion "En activité" (soir et samedi)

Si vous avez envie d’évoluer pour mettre vos compétences au service de la transition, notre programme de formation Nouvelles Voies peut être adapté. N’hésitez pas à demander un rendez-vous d’orientation pour en discuter !

Découvrez aussi un webinaire sur le programme Nouvelles Voies et pour parler quête de sens et d’utilité, et échanger sur ce chemin de transition que nombre d’entre nous avons décidé de prendre un jour.   

L'Institut

Notre institut

Notre équipe

Nos partenaires

Agir avec nous

Mentions légales

Les Programmes

Nouvelles Voies

Nouveaux Métiers

Inspirations

Contact

Institut Transitions
34 rue Rachais, 69007, Lyon.

contact@instituttransitions.org

Suivez-nous !

Espace presse

L'Institut dans les médias